logo_unificationnisme

Fédération française des familles pour la paix

La paix mondiale commence dans chacune de nos familles

Mariages et familles pour la paix


Une invitation à la Bénédiction interreligieuse et internationale pour la paix

Partout dans le monde, dans l’enseignement de toutes les religions, l’institution de la famille joue un rôle primordial. C’est la famille qui a la responsabilité de créer et d’éduquer les êtres humains. La qualité de la vie familiale est de la plus haute importance pour le bien-être de toute la société. Lorsque les familles d’une société souffrent de déséquilibre, il y a de grands risques pour que cette société souffre elle-même de déséquilibre et de violence.

L’idéal serait que chaque personne soit conçue comme le fruit d’un amour véritable entre ses parents. Dès la naissance, chaque enfant devrait être aimé et protégé par des parents réellement affectueux et épanouis, des parents pleins de sagesse et d’amour. De tels enfants grandiraient et deviendraient des individus à la personnalité équilibrée, qui rencontreraient un jour leur propre conjoint et créeraient leur propre famille.

benediction_jfk
Bénédiction pour la paix, en novembre 1997, dans le stade JFK de Washington.

Le monde dans lequel nous vivons est malheureusement loin de cet idéal. Beaucoup de familles se caractérisent non pas par l’amour mais par une certaine médiocrité, voire la souffrance et la cruauté. Les parents transmettent ainsi à leurs enfants leurs propres qualités en même temps que leurs imperfections. Les enfants naissent innocents et aiment spontanément leurs parents ; ils sont profondément influencés par leurs expériences, bonnes et mauvaises, au sein de leur famille.

Tous ceux qui consacrent leur vie à résoudre les problèmes mondiaux et qui œuvrent pour établir un monde d’amour et de paix, ne peuvent trouver tâche plus noble que la sanctification du mariage. Tel est le but principal des « Bénédictions interreligieuses et internationales pour la paix ».

 

Une Bénédiction pour toutes les religions


Le révérend Sun Myung Moon et son épouse, fondateurs de la Fédération des familles pour la paix, insistent sur le mariage et la famille comme point central de l’expérience de l’amour divin et comme pierre d’angle d’une société saine.

Ils enseignent que l’amour vrai se réalise le plus pleinement au sein d’une famille où règne l’amour de Dieu. Les relations entre mari et femme, parents et enfants, frères et sœurs, devraient être marquées par un amour profondément stable et épanouissant.

Ils enseignent aussi que les problèmes majeurs de notre époque ont leurs racines dans l’effondrement de l’idéal de la famille qui est lié au mauvais usage de l’amour. Si l’on parvient à rétablir l’idéal de la famille, alors la paix dans le monde sera certainement possible.

Depuis 1960, cette Bénédiction a été offerte à des centaines de milliers de couples, de diverses croyances, qui adhèrent à ces idéaux concernant le mariage et la famille. Le but est de leur transmettre la grâce divine et le soutien de Dieu. Il ne leur est absolument pas demandé de changer de religion.

Les personnes qui participent à la Bénédiction, sont soit de jeunes couples qui commencent leur vie conjugale, soit des couples mariés qui désirent renouveler la consécration de leur famille.

 

De bons individus, des familles épanouies et heureuses


Des familles heureuses viennent de mariages réussis et les mariages réussis impliquent des hommes et des femmes épanouis. Le seul moyen de créer de bons mariages et de bonnes familles est de devenir nous-mêmes des personnes de Bien. En tant que croyants, notre premier but est de devenir bons dans notre propre vie.

msg_benediction
Une chorale de 2000 voix, représentant 77 églises, a chanté lors de la Bénédiction pour la paix, le 13 juin 1998, au Madison Square Garden de New York.
representants
Les représentants des religions du monde donnent ensemble un message sur la valeur du couple et de la famille, lors de la Bénédiction pour la paix du 13 février 2000, dans le stade olympique de Séoul, Corée.

Tout au long de l’histoire, les meilleurs guides pour notre propre développement et pour un comportement moral responsable viennent de nos religions respectives : ce sont nos Écritures, nos traditions et nos guides spirituels qui nous montrent la voie ou le chemin.

En suivant notre désir d’incarner les idéaux élevés de nos traditions, nous nous efforçons de devenir des personnes droites et respectables, capables d’apporter une contribution constructive à nos familles et à la société. Mais nous sommes forcés d’admettre a présence, chaque jour en nous, d’impulsions indésirables d’avidité, de malhonnêteté, de luxure ou d’excès d’indulgence envers nous-mêmes, des défauts qui, nous le savons, amènent la souffrance dans le monde.

Cette Bénédiction s’est révélée être d’une grande aide dans le renforcement de la vie de foi personnelle. Avec la Bénédiction et le soutien de Dieu, nous pouvons surmonter les barrières qui freinent nos efforts pour réaliser nos idéaux religieux et spirituels. En participant à la Bénédiction interreligieuse et internationale pour la paix, nous sommes appelés, en tant qu’individus, à élargir notre cœur. La Bénédiction nous incite à progresser constamment pour devenir meilleurs, pour le bien de notre conjoint, de nos enfants et du monde.

 

Vivre pour les autres


De même qu’un individu est nécessairement tributaire de son environnement familial, chaque famille est liée à son environnement social. Même la meilleure des familles, si elle vit dans un pays en guerre, souffrira des conséquences de la guerre. De même qu’une jeune fille pure, vivant dans une société immorale, souffrira d’influences négatives.

benediction_onu
210 jeunes couples venus de 136 pays, en costumes traditionnels de leur nation, participent à la Bénédiction pour la paix, le 27 janvier 2001, au siège de l’ONU, à New York, avec des représentants de douze religions.

Beaucoup de gens ne se soucient que du bien-être de leur famille. Or, pour des familles qui recherchent un monde meilleur et une destinée sûre, il est beaucoup plus raisonnable et responsable de se préoccuper en premier lieu de la stabilité de la société et de la paix. C’est la raison pour laquelle les personnes de foi et de conscience vont au-delà d’elles-mêmes et de leur propre famille pour rechercher des moyens de servir les autres, de rendre le monde meilleur, plus sûr, et de favoriser la paix.

La Bénédiction interreligieuse et internationale pour la paix offre l’occasion d’élargir notre capacité d’aimer et de servir au-delà de notre propre famille, en nous tournant vers la société et vers le monde. Tous les couples participants forment une alliance internationale de familles qui appliquent au monde complexe des relations sociales, les leçons apprises au sein de leur foyer.

Il existe déjà dans le monde des centaines de milliers de familles bénies qui œuvrent pour la paix et pour la fraternité universelle. La Bénédiction permet donc aux croyants de rencontrer de nombreux amis de religions différentes qui peuvent se soutenir mutuellement dans leurs efforts pour concrétiser leurs idéaux élevés. Ce lien commun s’est révélé capable de surmonter les barrières entre races, de religions et de cultures.

Lors du premier Festival mondial de la Culture et des Sports, à Séoul en 1992, 30.000 couples ont participé à la Bénédiction interreligieuse et internationale pour la paix.

Lors des Festivals suivants, en 1995, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001 (au siège de l’ONU à New York), 2002, 2003, 2004, des centaines de milliers de couples, de toutes religions et de toutes nationalités, ont reçu aussi cette Bénédiction.

benediction_fr

Participer à un tel événement, c’est apporter un témoignage fort au monde. Les couples, de toutes les nations, races et religions, proclament au nom de l’amour vrai leur unité et leur solidarité avec le monde entier et, afin de sceller fermement leurs vœux devant Dieu, chaque couple peut participer aux trois principales cérémonies publiques de la Bénédiction.

I. Lors de la première cérémonie, chaque couple partage une petite coupe de Vin sacré (ou de Nectar sacré pour ceux qui ne boivent pas d’alcool) qui représente une purification intérieure.

II. Ils participent ensuite à la cérémonie de l’Eau bénite, qui symbolise la pureté, puis prononcent les quatre vœux suivants.

III. Des représentants des principales religions et d’autres responsables partagent leur vision du mariage et offrent des prières pour les bénir et les protéger.

 

Quatre promesses d’amour vrai


  1. Ensemble, nous promettons devant Dieu de rester fidèles en tant que mari et femme et de nous aimer pour toujours.
  2. Ensemble, nous promettons de devenir de vrais parents et d’élever nos enfants et petits-enfants afin qu’ils deviennent aussi des personnes responsables devant Dieu et l’humanité.
  3. Ensemble, nous promettons de construire une famille généreuse qui vit pour les autres, et qui transmet cette tradition aux futures générations et à toute l’humanité.
  4. Ensemble, nous promettons d’aimer notre prochain, quelle que soit son origine et sa religion, comme Dieu l’aime, et de contribuer ainsi à la réalisation d’un monde de paix.

Après cette Bénédiction, d’une manière privée, les couples sont invités à suivre une simple cérémonie qui symbolise la résolution des problèmes historiques, héréditaires et personnels entre hommes et femmes.

Puis ils respecteront une période de 40 jours d’abstinence sexuelle pour se préparer, dans la pureté et la prière, à un nouveau départ dans leur vie conjugale.

Enfin, mari et femme organiseront une cérémonie privée de trois jours qui achève le processus de la Bénédiction.

Votre couple est invité à recevoir la Bénédiction de Dieu lors de la prochaine Bénédiction interreligieuse et internationale pour la paix qui sera organisée à Paris, le dimanche 15 janvier 2017. Si vous êtes intéressés, veuillez nous contacter à HQ-FFFP@orange.fr

Conditions de participation :


  1. avoir participé à un séminaire de préparation au niveau national ou local ;
  2. avoir rempli le formulaire d’inscription ;
  3. être recommandé par un membre de la Fédération des familles.
  4. offrir un don de gratitude
  5. Code vestimentaire conseillé pour les couples qui renouvellent leurs vœux :
  • Époux : costume foncé, chemise blanche, cravate rouge
  • Épouse : robe ou tailleur clair.

 

Emission de la chaîne de télévision flamande EEN sur la Bénédiction de février 2015 

(avec des sous-titres en anglais) vue par plus d’un million de téléspectateurs en Belgique et Hollande :

 

Emission de la chaîne de télévision allemande GALILEO sur la Bénédiction de février 2016

(avec des sous-titres en anglais) vue par 4 millions de téléspectateurs :

ffpm
Inauguration de la Fédération des familles pour la paix, en 1996.

venerable_sul_jung_jeon
Vénérable Sul Jung Jeon, de Corée
bouddhisme
BOUDDHISME

« Prendre soin de ses parents, bien traiter sa femme et ses enfants, accomplir des actions justes, cela est la plus grande bénédiction. » Sutta Nipata 262

francis_xavier
Le révérend Père Francis Xavier D’Sa, s.j. lors d’une Bénédiction récente
christianisme
CHRISTIANISME

« A l’origine de la création, Dieu les fit homme et femme. Ainsi donc l’homme quittera son père et sa mère, et les deux ne feront qu’une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer. » Marc, 10.6-9

ioan
L’archevêque orthodoxe Ioan, de Russie

sri_swami_satchidinanda
Sri Swami Satchidinanda, d’Inde
hindouisme
HINDOUISME

« Que les regards que nous échangeons soient doux, que nos visages expriment une entente véritable. Enchâsse-moi dans ton cœur et qu’un seul esprit habite en nous. Je t’enveloppe dans cette robe à moi qui me vient de Manou, afin que tu puisses être entièrement mienne et ne jamais en chercher un autre. » Atharva Véda 7. 36-3

bhai_kirpal_singh
Bhai Kirpal Singh, de Malaisie
SIKHISME

« C’est de la femme que nous naissons, C’est de la femme que nous sommes formés, C’est à une femme que nous sommes fiancés, C’est à elle que nous nous marions. La femme, nous la protégeons, C’est par elle que se perpétue la civilisation. » Adi Granth, Asa-ki-Var, M.1

islam
ISLAM

« Parmi Ses signes : Il a créé pour vous, tirées de vous, des épouses afin que vous reposiez auprès d’elles, et il a établi l’amour et la bonté entre vous. » Coran 30.21

rabbin
judaisme
JUDAÏSME

« Mon bien-aimé est à moi, et moi je suis à lui. Il m’a dit : «Que mon nom soit gravé dans ton cœur, qu’il soit marqué sur ton bras. Garde mon amour, ma bien-aimée ; car l’amour est fort comme la mort ; c’est la flamme de Dieu et nul ne peut l’éteindre.» Cantique des Cantiques

CE QU’ILS EN PENSENT :

 

« Alors que les conseillers matrimoniaux et les prêtres de paroisse se désespèrent devant la crise de la vie de famille, le Mouvement de l’Unification agit positivement. La famille centrée sur Dieu n’est pas seulement un sympathique slogan ou un idéal spirituel suggéré par des dirigeants religieux célibataires. C’est le noyau essentiel de la communauté du Mouvement de l’Unification. C’est aussi un système profondément motivé par le but de restaurer la fidélité conjugale et la stabilité de la famille dans la société moderne. » Père Joseph H. FICHTER, s.j.

« Nous pouvons parler pendant des heures des problèmes de criminalité ou de la manière de surmonter le racisme, mais il nous faut commencer par reconstruire les familles. Si chaque église devient une “église de vraies familles” et si la communauté religieuse forme un réseau pour enseigner aux jeunes à rester purs, pour protéger et soutenir les parents célibataires, pour guider la jeunesse qui manque de repères, alors nous pourrons vraiment restaurer la communauté et renouveler la nation. Mon église, ma communauté et mes enfants se réjouissent grâce à cette grande bénédiction qu’est la reconstruction de notre mariage et de notre famille. Tous reconnaissent qu’elle est le résultat de mon association avec le révérend Moon qui est l’avocat le plus fervent de l’unité familiale dans notre nation, aux Nations unies et partout dans le monde. » Pasteur T.L. BARRETT, Jr.